Comment apprendre à un chiot à arrêter de mordre

chiot-arreter-mordre

Tout d’abord, gardez toujours à l’esprit qu’il est naturel pour un chiot de mâcher et de mordiller. Le chiot ne fait pas cela pour vous ennuyer, mais parce que c’est une fonction normale du chiot, comme c’est le cas chez un bébé humain. Assurez-vous de ne jamais frapper ou punir fortement le chiot pour avoir fait ce qui est naturel pour lui. Tout entre dans la bouche, et tout est mordu et mastiqué.

Jouets à mordre !

chiot-arreter-mordreCe que nous devons faire, c’est enseigner au chiot ce qui est correct à mâcher et ce qui ne l’est pas. Assurez-vous de fournir à votre chiot une variété de jouets qu’il peut mordre.

Les fabricants fabriquent des os à partir d’arômes de légumes et de viande. Des jouets sont prévus pour être mordillés parce qu’ils émettent des sons amusants. Essayez le type de jouet que votre chien préfèrera.

Gardez à l’esprit que les jouets bon marché ne valent pas l’argent, le chiot peut les détruire trop facilement et peut s’étouffer avec les morceaux qu’il mâche. Les cordes à mâcher sont aussi bonnes, mais encore une fois, faites attention à ce qu’elles commencent à se désagréger. Les jouets grinçants sont également pratiques, mais encore une fois, vous devez faire attention à le jeter quand il commence à avoir un trou. Le siffleur peut étouffer le chiot.

Apprenez à votre chiot ce qu’il PEUT mâcher !

Ayez toujours un de ses jouets à mâcher à portée de main. Chaque fois que le chiot mâche autre chose qu’un des jouets, dites-lui fermement « non » et donnez-lui un de ses propres jouets à mâcher. Lorsque le chiot commence à mâcher le bon objet, dites « Bon chiot » (un bon garçon ou une bonne fille va bien aussi.) Cela lui apprend ce qui est acceptable à mâcher et ce qui ne l’est pas.

Lui apprendre à ne plus mordre

La première et la meilleure façon d’apprendre à votre chiot à cesser de mordre est de faire ce que ses congénères auraient fait s’ils avaient été dans la même position. Les chiots apprennent habituellement l’inhibition des morsures de leur mère et de leurs compagnons de portée. Certaines personnes ont un chiot de moins de 8 semaines, ce qui n’est pas conseillé car le chiot n’aura pas eu assez de temps pour apprendre un peu comment se comporter.

Quand un chiot mord ses compagnons de portée, ils gémissent et s’en vont. Cette même méthode peut être appliquée par vous. Dès que votre chiot commence à mordre, vous devriez crier fort et hurler AUSSI ! Écartez le chiot, levez-vous et éloignez-vous. De cette façon, vous pouvez commencer à ignorer les comportements que vous n’aimez pas. Faites preuve de persévérance avec cette méthode et conseillez à votre famille de faire de même. Si votre chiot ne change pas, vous pouvez commencer à appliquer la méthode  » Time Out « . Quittez la pièce ou emmenez-le dans sa caisse.

Le NON et le maintien de la gueule fermée

Une autre façon d’utiliser cette méthode est la suivante : lorsque votre chiot mord, dites « non » et fermez doucement sa gueule. Cela lui apprendra à se taire. Comme le chiot est une créature sociale, le fait de dire non lui apprendra qu’il va perdre son compagnon de jeu en gémissant, en se tenant la bouche ou en s’éloignant de lui.

Un fait important à propos est de garder un contact visuel avec votre chiot quand vous dites « non » et aussi de surveiller le ton de votre voix. Les rires et les sons amusés ne fonctionneront pas.

La méthode à l’épreuve des chiots

Utilisez votre intelligence pour aider à garder le chiot à l’écart de la mastication non désirée. Si le chiot mâche des chaussures, gardez-les dans votre placard avec la porte fermée. Gardez les livres et autres objets à mâcher hors de la portée du chiot. Parcourez votre maison (à quatre pattes si nécessaire) et regardez ce qui est tentant pour votre chiot de mâcher. Éliminer tout objet dangereux ou inapproprié.

La méthode de la pomme amère

Une autre aide pratique pour aider à prévenir la mastication, est un produit appelé pomme amère. Vous pouvez aussi appliquer quelque chose de désagréable qui sent mauvais sur vos mains. Les pommes amères, le jus de citron, la sauce tabasco entre autres sont bons pour cela. L’application de choses désagréables qu’elle déteste lui apprendra que vous mordre la main n’est pas bon.

Boîte à jouets pour chiot

Vous pouvez avoir une boîte à jouets pour votre chiot et y ranger tous les jouets. Alors ils sont pratiques et vous savez aussi où vous pouvez vous en procurer un quand vous en avez besoin. Le chiot finira par apprendre où ils sont et sortira un jouet tout seul. De temps en temps, mettez une petite gâterie (les os de lait sont super !) dans la boîte à jouets pour habituer le chiot à regarder dedans.

L’exercice, une bonne prévention contre les mordillements

Demandez à votre chiot de faire de l’exercice tous les jours et donnez-lui suffisamment de temps pour jouer. Pour ce faire, il est conseillé d’avoir un temps de jeu quotidien spécifique. Votre chiot attendra toujours avec impatience cette période et sera moins susceptible d’attirer l’attention à tout moment, ce qui limitera son comportement de mordeur. Cela stimulera son système organique, accélérera sa période de dentition et le mettra à l’aise. De plus, vous détournerez son attention des morsures en lui apprenant de nouvelles astuces et en l’emmenant faire une promenade. Vous établirez un lien très fort avec lui en faisant de même.

La cohérence dans l’éducation du chiot

Apprenez à tous les membres de votre famille à ne pas jouer à des jeux brutaux comme la lutte à la corde ou la lutte qui peuvent encourager un comportement agressif comme la morsure. Apprenez-leur aussi à être cohérents avec la règle « pas de morsures ».

Récompensez le chiot

Assurez-vous d’utiliser beaucoup d’éloges chaque fois que le chiot fait quelque chose de bien, qu’il mâche le bon jouet, qu’il élimine à l’extérieur, qu’il s’assoie quand on lui dit, etc.

 

Read Previous

Mesures préventives à adopter vis à vis des chiens

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *