Pourquoi ne jamais laisser un chien dans une voiture

chien-coup-chaleur

Chaque année, des centaines de chiens meurent dans des véhicules stationnés parce qu’ils souffrent d’un coup de chaleur. Beaucoup de propriétaires pensent que puisqu’ils ne seront absents que quelques minutes, leur animal devrait aller bien, mais ce n’est pas toujours le cas.

Les coups de chaleur chez le chien

Lorsqu’un chien commence à surchauffer, il perd de la chaleur en augmentant son rythme cardiaque et en ouvrant les capillaires de la peau. Il va aussi haleter pour perdre de la chaleur à travers les muqueuses de sa bouche et de son nez, et peut lécher son corps pour le refroidir par évaporation.

Contrairement aux humains, les chiens ne peuvent pas transpirer. Et à mesure que la chaleur augmente, les fonctions corporelles commencent à se dégrader. Le chien entre dans une spirale vicieuse où le cœur commence à lâcher et expulse moins de sang – ce qui signifie que la chaleur ne peut être évacuée – sa tension artérielle chute, le sang s’accumule dans les organes et le corps est en état de choc.

Lorsque la température interne d’un chien dépasse les 40°, sa circulation sanguine est interrompue, ce qui entraîne une insuffisance rénale, un manque d’oxygène dans le cerveau et une hémorragie interne. À ce stade, même si vous pouvez réparer les dommages physiques et sauver la vie du chien, il est probable qu’il ait subi des dommages au cerveau, ce qui peut entraîner des changements de personnalité, une perte de perception sensorielle et des problèmes cognitifs.

Qu’arrive-t-il au système circulatoire ?

Les dommages thermiques aux parois des vaisseaux sanguins signifient que les vaisseaux commencent à coaguler afin d’essayer de réparer ces vaisseaux. Mais, des dommages cellulaires importants à de multiples organes commencent simultanément à conduire à une consommation accrue de facteurs de coagulation dans tout le corps du chien victime du coup de chaleur. Par conséquent, ces effets, et bien d’autres encore, font en sorte que l’organisme ne sait pas s’il doit saigner ou coaguler, ce qui entraîne d’autres pertes de sang et une diminution de la capacité de coagulation. Ceci est associé à une augmentation du taux de mortalité chez le chien qui a eu un coup de chaleur.

Qu’arrive-t-il aux reins du chien ?

Les dommages à la paroi des tubules rénaux du chien sont causés par une lésion thermique directe. De plus, une diminution du flux sanguin vers les reins ainsi que la formation de microcailloux peuvent causer d’autres dommages. En plus d’une production accrue de toxines dans d’autres tissus endommagés, ces facteurs peuvent rapidement mener à une insuffisance rénale qui est le plus souvent associée à un pronostic moins favorable de survie du chien.

Qu’arrive-t-il au foie ?

Les lésions des tissus hépatiques sont très semblables à celles des reins. Une diminution de la perfusion, des dommages thermiques directs et une microcoagulation ont tendance à se produire. De plus, l’élévation des enzymes hépatiques se produit chez la majorité des patients victimes d’un coup de chaleur, et l’hypoglycémie peut également survenir, soit à la suite d’une atteinte hépatique directe ou de l’utilisation accrue du glucose chez un chien hyperthermique.

Qu’arrive-t-il au tube digestif du chien ?

Des pertes de sang peuvent se produire par des vomissements sanglants, de la diarrhée, des ulcérations gastriques et même, dans les cas graves, une desquamation de la paroi du tractus gastro-intestinal elle-même. Comme la muqueuse intestinale est une barrière vitale pour les bactéries intestinales, le fait de compromettre cette barrière en raison des dommages thermiques et des effets qui en résultent signifie que les bactéries de l’intestin peuvent facilement trouver leur chemin dans le système circulatoire, entraînant chez le chien un risque accru d’infection systémique.

Qu’arrive-t-il au système nerveux central ?

Les chiens victimes d’un coup de chaleur présentent souvent un état mental altéré. Cela peut aller d’étourdissements et d’une désorientation légers à des problèmes plus graves comme une dépression grave, des convulsions, des tremblements musculaires et même le coma. Les dommages au système nerveux central résultent d’une faible perfusion cérébrale et d’une atteinte thermique directe des cellules du système nerveux.

Races plus sensibles aux coups de chaleur

Tous les chiens sont sensibles aux coups de chaleur. Les races brachycéphales intolérantes à la chaleur (chiens ayant un crâne relativement large et court), comme les carlins et les bouledogues, pourraient toutefois subir des effets négatifs plus tôt que les autres races.

Il suffit de six minutes pour qu’un chien meure dans une voiture dans laquelle la température est trop élevée.

La température à l’intérieur de la voiture

Il n’est pas nécessaire qu’il fasse très chaud pour que cela se produise – lorsqu’il fait 22° à l’extérieur, l’intérieur d’une voiture peut facilement atteindre 47 °C en une heure.

chien-voiture-chaleur

Les fenêtres ouvertes ne protègent pas les chiens

Des études ont montré que le fait de ouvrir une fenêtre change très peu ces chiffres. Une voiture garée dont les vitres sont entrouvertes se réchauffe à peu près au même rythme qu’une voiture dont les vitres sont fermées, mettant ainsi les animaux domestiques en grand danger.

Que faire si vous avez laissé votre chien dans une voiture chaude

Imaginez  que vous ayez laissé votre chien dans la voiture pendant quelques minutes, pensant qu’il s’en sortira. Vous avez ouvert les fenêtres et vous vous êtes assuré qu’il soit à l’aise, mais à votre retour, vous le trouverez allongé sur le côté, allongé sur le siège arrière, respirant lourdement et sans réaction. Ses yeux sont roulés en arrière dans sa tête et ses gencives sont devenues violettes. Il est brûlant au toucher. Qu’est-ce que vous faites ?

Tout d’abord, il est important de ne pas appliquer de glace. Cela peut sembler être une option logique pour refroidir votre chien, mais comme la température corporelle change brusquement, cela peut entraîner d’autres complications pour la santé de votre chien. Appliquez plutôt de l’eau tiède, allumez la climatisation de votre voiture et, surtout amenez-le au cabinet vétérinaire le plus proche aussi vite que possible. Il peut également être utile d’appliquer de l’alcool à friction sur le ventre, les oreilles internes et les coussinets des pieds – cela peut aider à augmenter le taux d’expulsion de la chaleur et permettre à votre chien de se refroidir en toute sécurité à un rythme plus rapide.

À quoi s’attendre chez les victimes d’un coup de chaleur

Puisque la moralité d’un coup de chaleur est d’environ 50% et que la situation empire à chaque seconde perdue, vous pouvez vous attendre à ce que le vétérinaire passe immédiatement à l’action. Les techniques de refroidissement agressif, le remplacement immédiat des fluides, le soutien circulatoire, l’oxygénothérapie et la surveillance du système organique commenceront dès que vous y serez.

Vous pouvez vous attendre à ce que votre chien soit à l’hôpital vétérinaire pour un minimum de 24 à 48 heures, selon la gravité du cas. Bien sûr, s’il survit à l’épreuve.

Gérer les chiens dans la chaleur

Si vous savez que vous serez sur la route avec votre chien, prévoyez de voyager avec un autre adulte qui peut rester dans le véhicule avec lui pendant que le climatiseur fonctionne. Cela le protégera et réduira le risque que votre chien saute d’une fenêtre ouverte à une aire de repos ou dans un stationnement.

Que le coup de chaleur soit causé par le fait d’être laissé dans un endroit chaud, comme une voiture, un chenil ou de courir en plein soleil, ou par l’exercice à haute température, l’effet sur le corps sera le même.

Read Previous

Comment choisir un collier de dressage pour chien

Read Next

Faire cesser votre chien d’aboyer intempestivement

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *