Faire cesser votre chien d’aboyer intempestivement

chien-aboiements

La plupart des chiens aboient, hurlent et gémissent jusqu’à un certain point. L’aboiement excessif est considéré comme un problème de comportement et il faut en comprendre la raison. Voici comment résoudre le problèmes des aboiements intempestifs.

Pourquoi les chiens aboient

chien-aboiementsL’aboiement est un type de communication vocale que les chiens utilisent, et il peut signifier différentes choses selon la situation. Voici quelques raisons pour lesquelles un chien aboie :

  1. Recherche/demande d’attention : aboyer dans l’espoir d’obtenir quelque chose, que ce soit votre attention, des ressources comme de la nourriture ou des jouets, ou l’accès au plein air.
  2. Territoire : aboiement lorsque quelqu’un ou quelque chose entre dans une zone que le chien considère comme la sienne.
  3. Jouer aux aboiements : commentaire d’un chien en train de courir quand il s’amuse.
  4. Alarme : aboiement en réaction à un bruit soudain et inattendu, par exemple, à la suite d’une sursaut.
  5. Frustration : aboyer pour signaler une irritation et une impuissance, comme lorsqu’une balle roule sous le canapé et que le chien ne peut l’atteindre.
  6. L’ennui : aboyer lorsqu’il n’est pas suffisamment stimulé pour se divertir ou s’apaiser. Ce type d’aboiement semble répétitif.
  7. La peur : un type d’aboiement souvent mal compris. Bien que la peur semble menaçante, c’est le résultat d’un chien qui essaie de mettre de la distance entre lui et quelque chose d’effrayant.
  8. L’excitation : la préparation des repas, les promenades en voiture ou la vue d’une laisse peuvent déclencher ce type d’aboiements joyeux.
  9. Détresse de séparation : les chiens qui n’aiment pas être seuls s’engagent dans cette pitoyable aboiement. Ce n’est pas la même aboiement que celui des chiens qui vivent une véritable angoisse de séparation, car la détresse est une forme d’inconfort canin plus légère et plus gérable que la véritable angoisse de séparation.

Comment faire pour que votre chien arrête d’aboyer

Voici une liste de techniques qui peuvent aider à empêcher votre chien d’aboyer. Bien qu’elles puissent tous avoir beaucoup de succès, il ne faut pas s’attendre à des résultats miraculeux du jour au lendemain. Plus votre chien a pratiqué longtemps le comportement d’aboiement, plus il lui faudra de temps pour changer ses habitudes.

Certaines de ces techniques d’entraînement exigent que vous sachiez pourquoi votre chien aboie.

Conseils à l’esprit pendant l’entraînement

  • Ne criez pas après votre chien pour qu’il se taise, on dirait que vous aboyez avec lui.
  • Gardez vos séances d’entraînement positives et optimistes.
  • Soyez constant afin de ne pas confondre votre chien. Tous les membres de votre famille doivent appliquer les méthodes de dressage chaque fois que votre chien aboie de façon inappropriée. Vous ne pouvez pas laisser votre chien s’en tirer avec des aboiements inappropriés à certains moments et pas à d’autres.

Supprimer la motivation

Votre chien reçoit une sorte de récompense quand il aboie. Sinon, il ne le ferait pas. Trouvez ce qu’il tire de ses aboiements et enlevez-le. Ne donnez pas à votre chien l’occasion de continuer à aboyer.

S’il aboie sur les personnes ou les animaux qui passent par la fenêtre du salon, gérez son comportement en fermant les rideaux ou en mettant votre chien dans une autre pièce.

Ignorez les aboiements

aboiements-intempestifsIgnorez les aboiements de votre chien aussi longtemps qu’il le faut pour s’arrêter. Ça veut dire qu’il ne faut pas lui prêter attention du tout pendant qu’il aboie. Votre attention le récompense seulement pour être bruyant. Ne lui parle pas, ne le touche pas et ne le regarde même pas. Quand il se calme enfin, même pour respirer, récompensez-le avec une gâterie.

Pour réussir avec cette méthode, vous devez attendre le temps qu’il faut pour qu’il arrête d’aboyer. S’il aboie pendant une heure et que vous êtes finalement si frustré que vous lui criez dessus pour qu’il se taise, la prochaine fois il aboiera probablement pendant une heure et demie. Il apprend que s’il aboie juste assez longtemps, vous lui prêterez attention.

Lorsque vous mettez votre chien dans sa cage ou dans une pièce clôturée, tournez le dos et ignorez-le.
Une fois qu’il cesse d’aboyer, tournez-vous, félicitez-le et donnez-lui une gâterie.
Lorsqu’il s’aperçoit que le silence lui procure une gâterie, prolongez le temps qu’il lui faut pour rester silencieux avant d’être récompensé.
N’oubliez pas de commencer petit en le récompensant pour avoir été silencieux pendant quelques secondes seulement, puis en travaillant jusqu’à de plus longues périodes de calme.
Faites en sorte qu’il soit amusant en variant la durée. Parfois, récompensez-le après 5 secondes, puis 12 secondes, puis 3 secondes, puis 20 secondes, et ainsi de suite.

Désensibilisez votre chien au stimulus

Habituez progressivement votre chien à ce qui l’amène à aboyer. Commencez par le stimulus (la chose qui le fait aboyer) à distance. Il doit être assez loin pour ne pas aboyer quand il le voit. Donnez-lui plein de bonnes gâteries. Rapprochez un peu plus le stimulus et donnez-lui des friandises. Si le stimulus disparaît, cessez de donner des friandises à votre chien. Vous voulez que votre chien apprenne que l’apparence du stimulus mène à des choses qu’il apprécie.

Demandez à un ami qui a un chien de se tenir hors de vue ou assez loin pour que votre chien ne jappe pas sur l’autre chien.
Au fur et à mesure que votre amie et son chien s’approchent, commencez à lui donner à manger des gâteries très délicieuses.
Cessez de donner des friandises dès que votre amie et son chien disparaissent de la vue.
Répéter le processus plusieurs fois
N’essayez pas de progresser trop vite, car il peut s’écouler des jours ou des semaines avant que votre chien puisse s’occuper de vous et des friandises sans aboyer sur l’autre chien.

Enseignez à votre chien l’ordre du « silence »

Cela peut paraître absurde, mais la première étape de cette technique consiste à apprendre à votre chien à aboyer sur commande. Donnez à votre chien l’ordre d’aboyer, attendez qu’il aboie deux ou trois fois, puis mettez-lui un bonbon devant le nez. Quand il arrête d’aboyer pour renifler la gâterie, félicitez-le et donnez-lui la gâterie. Répétez jusqu’à ce qu’il commence à aboyer dès que vous dites « Aboie ».

Une fois que votre chien est en mesure d’aboyer de façon fiable sur commande, apprenez-lui le commandement « Silence ». Dans un environnement calme et sans distractions, dites-lui d’Aboyer. Quand il commence à aboyer, dites « silence » et mettez-lui une gâterie devant le nez. Félicitez-le d’être silencieux et donnez-lui la gâterie.

Lorsque la sonnette sonne, votre chien vous avertit de la présence d’un « intrus » en aboyant sauvagement.
Une fois que vous avez enseigné à votre chien le commandement « calme » dans un environnement calme, exercez-vous dans des situations de plus en plus distrayantes jusqu’à ce que votre chien puisse immédiatement arrêter d’aboyer quand on vous le demande, même lorsque cet « intrus » arrive à la porte.

Demandez à votre chien un comportement incompatible

Lorsque votre chien commence à aboyer, demandez-lui de faire quelque chose qui est incompatible avec les aboiements. Apprendre à votre chien à réagir aux aboiements avec quelque chose qui l’empêche d’aboyer, comme s’allonger dans son lit.

Lancez une gâterie sur son tapis et dites-lui d' »aller chez vous ».
Lorsqu’il se rend de façon fiable à son tapis pour gagner une gâterie, montez la barre en ouvrant la porte pendant qu’il est sur son tapis. S’il se lève, fermez la porte immédiatement.
Répétez l’opération jusqu’à ce qu’il reste sur son tapis pendant que la porte s’ouvre.
Ensuite, augmentez la difficulté en demandant à quelqu’un de sonner à la porte pendant que votre chien est sur son tapis. Récompensez-le s’il reste en place.

Gardez votre chien fatigué

Assurez-vous que votre chien fait suffisamment d’exercice physique et mental tous les jours. Un chien fatigué est un bon chien et un chien qui a moins tendance à aboyer d’ennui ou de frustration. Selon sa race, son âge et son état de santé, votre chien peut avoir besoin de plusieurs longues promenades ainsi que d’un bon jeu de chasse au ballon et de jeux avec des jouets interactifs.

Les colliers anti-abiuement

En dernier recours, les colliers anti-aboiement peuvent être efficaces. Ces colliers sonores émettent une tonalité forte et courte dès le premier « woof ». C’est souvent suffisant pour que le chiot s’arrête et cherche la cause du tonus. Il élimine l’ennui et l’aboiement, souvent en quelques minutes. Cependant, le collier doit être ajusté correctement ou il peut « punir » le mauvais chien si un autre chien aboie à proximité.

Read Previous

Pourquoi ne jamais laisser un chien dans une voiture

Read Next

Nourriture pour chien maison, est-ce bon pour la santé du chien ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *